geoblink.com
Ë
Par Marie Chaigneau • mars 22, 2017

La Business Intelligence au secours des départements d'expansion du brick and mortar !

 

L’objectif étant de réaliser les meilleures ouvertures de points de vente possible, tant sur le plan qualitatif que quantitatif.

Les applications de Business Intelligence spécialisées dans l’expansion ouvrent de nouvelles opportunités pour les directeurs de chaîne afin d’améliorer le retour sur investissement lors de nouvelles ouvertures. L’optimisation de ressources techniques (par exemple grâce à l’accès et l’utilisation de bases de données externes), l’amélioration de la coordination des équipes (dans l’échange autours des facteurs de succès) et la possibilité de travailler à distance (la possibilité de réaliser des analyses complètes in situ depuis n’importe où) font partie des facteurs qui ont une influence directe sur l’obtention de meilleurs résultats.

location intelligence

Dans les entreprises qui n’ont pas accès à des applications ad hoc pour optimiser leur stratégie d’expansion, celles-ci sont confrontées aux problèmes suivants :

  • Un accès difficile et partiel à des bases de données : l’idiosyncrasie française faisant que chaque ville et région a un mode opératoire qui lui est propre quant à la publication de rapports sur les municipalités, leur mise à jour, les informations contenues, etc. 
  • Des sources variées difficiles à compiler : afin de construire un rapport complet, il faut avoir accès à des bases de données publiques et privées (payantes) difficiles à assembler de par la variété des informations présentes.

Une complexité pour télécharger et traiter les données : afin de présenter un rapport de qualité, grâce auquel prendre des décisions et convaincre, l’utilisation de feuilles de calcul multiples, que l’on doit adapter à chaque fois qu’on y ajoute une nouvelle source, représente un temps considérable.

De plus, si vous connaissez déjà les facteurs externes qui influencent les résultats de vos points de vente, vous êtes aussi confrontés à une autre série de problèmes :

  • Le manque d’informations quand les résultats sont malgré tout bas : face à un écart de 30% entre les résultats espérés et la réalité et une fois les facteurs internes écartés, quels sont les facteurs externes qui influencent la réussite de ce point de vente ? Et une fois ces facteurs connus, comment peut s’adapter l’offre afin d’augmenter les ventes ?
  • L’utilisation quasi unique de l’intuition face à des situations de saturation de certaines zones commerciales : dans une zone commerciale de grande affluence, dans laquelle existent des concurrents mais aussi facteurs d’attraction, est-il possible d’ouvrir un point de vente ? Est-il possible d’actualiser le mix produit en connaissant mieux son environnement ?
  • La méconnaissance des facteurs de succès des “best performers : face à un point de vente qui s’avère mieux réussir que les autres quels sont les facteurs externes qui peuvent être répliqués lors de prochaines ouvertures ?
La méconnaissance des marchés potentiels, vierge d’exploitation : tout le trafic piéton qui passe devant mon point de vente sans y entrer, d’où vient-il ? Comment dépense-t-il son argent et dans quoi ?


En définitive, nous sommes devant la triple problématique de l’accès, le traitement et la visualisation des informations.
Que faire face à ces interrogations et comment résoudre ces problématiques grâce à une application de Business Intelligence ?

Accéder à des bases de données enrichies de données actualisées et d’un grand niveau de précision : des techniques statistiques d’analyse avancées, des algorithmes croisés avec des données spatiales ainsi que des sources de données publiques et privées rendent possible l’accès en un clic à des informations relatives à une aire d’influence déterminée. Les indicateurs présentés sont alors le trafic, piéton ou routier, le revenu disponible de la zone, la pyramide de population, le taux de chômage, vos concurrents, les autres points de vente, etc.

Améliorer les processus au quotidien et diminuer drastiquement les risques pris lors de nouvelles ouvertures : il sera possible de réduire les temps d’analyse d’un nouvel emplacement, en éliminant plus rapidement ceux ne correspondant pas à vos critères et en ne vous focalisant que sur les lieux qui en valent la peine. D’où un important gain de temps. Les décisions prises le seront aussi grâce à des données objectives et seront facilement partagées au sein de l’équipe.
Travailler à distance : le temps de travail sur le terrain sera donc optimisé. Qui plus est, l’application est disponible depuis de nombreux dispositifs (téléphones, tablettes, ordinateurs …) où vous le voulez.

Si vous voulez savoir comment Geoblink peut faire ceci et bien plus encore, contactez-nous et demandez une démonstration personnalisée.